Bestaande Woning Bouw






Modèle déposé benoit poelvoorde

13 februari, 2019 | door Haico van Nunen

Ce flash a été 1992 c`est arrivé près de vous, son projet de graduation connu sous le nom de Man mord Dog dans le monde anglophone. Un violent faux documentaire co-dirigé par Poelvoorde et copains de l`école André Bonzel et Rémy Belvaux, la caractéristique extrêmement peu de budget est devenu un phénomène culte, en prenant à la maison deux prix à Cannes. En elle, Poelvoorde donne la vie au tueur en série maniaque «Ben» qui va autour de tuer des gens aléatoires et voler leur argent sur la caméra, presque étourdi avec le fait qu`il arrive à expliquer sa formule pour le «rapport de ballast» des cadavres à un public (midgets ont des os plus denses que les enfants, donc vous devez doubler le poids). La controverse et la louange sont allées de pair au moment de la libération et aujourd`hui, Man mord Dog est souvent salué comme une parodie pionnière de la télévision de réalité exploitation avant que c`était même une chose réelle. Dans ce film original, l`intrigue suit un policier (Benoît Poelvoorde) lors d`une déposition du suspect incarné par Grégoire LUDIG, qui durera toute la nuit. Le réalisateur a fait le choix d`un huit-clos pour son prochain film et d`un premier teaser déroutant attesté les deux acteurs principaux dévoile les quelques détails du film en réalisant une déposition. Benoît Poelvoorde et Grégoire LUDIG se donnent la réplique dans le prochain film de quentin Dupieux, “au poste!” don`t le teaser particulier vient d`être dévoilé. Grégoire LUDIG a délaissé le temps d`un film son complice du “palmashow” David Marsais pour un autre comédien, Benoît Poelvoorde. Les deux acteurs forment un duo comique et décalé dans la nouvelle comédie déjantée de quentin Dupieux don`t le premier teaser vient d`être revêle. Poelvoorde a par la suite joué en deux séries sur le canal Pay Français canal + et plusieurs films tels que les randonneurs, le boulet et podium, qui l`ont rendu célèbre en France et en Belgique. En 2001, il a joué dans le vélo de Ghislain Lambert, un film sur l`une de ses passions, le vélo.

En 2002, il reçoit le prix Jean-Gabin, qui reconnaît les jeunes talents les plus prometteurs. Poelvoorde est devenu membre du jury du Festival de Cannes en 2004, sur demande de Quentin Tarantino, un grand fan de Man mord Dog, qui présidait le jury, cette année-là. Sa mère était une épicier et son père un chauffeur, qui est mort quand Poelvoorde était encore mineur. Il a assisté au pensionnat jésuite de Godinne avant de quitter la maison à 17 ans pour suivre des cours à l`Institut technique Félicien Rops à Namur (Belgique) où il a rencontré Rémy Belvaux. Il a développé une passion pour le théâtre et est devenu remarqué pour ses interprétations atypiques. Non seulement il était destiné à devenir dessinateur, mais il développa aussi la professionnalité en tant que photographe.

Print dit artikel Print dit artikel

Categorie: Geen categorie| Geen reacties »

Je kunt niet meer reageren!